Résultats du Challenge AIRLAB Microcapteurs 2021

De nouvelles technologies pour mesurer la qualité de l’air

Airparif et AIRLAB ont dévoilé le 13 octobre 2021 les lauréats du Challenge AIRLAB microcapteurs 2021 lors d’un atelier international sur les microcapteurs mesurant la qualité de l’air. 

L’ensemble des résultats par capteur est mis librement à disposition sur le site d’AIRLAB via une plateforme interactive afin que chaque potentiel utilisateur de microcapteur puisse éclairer son choix en fonction de l’utilisation escomptée de ces technologies.

Ces évaluations sont disponibles en anglais et en français. Une nouvelle édition du Challenge est prévue pour 2023. 

Le Challenge international microcapteurs AIRLAB vise à évaluer régulièrement les progrès en matière d'efficacité et de fiabilité de ces nouvelles technologies de mesure de la qualité de l’air. C'est également l'occasion d’éclairer les utilisateurs potentiels sur l’adéquation entre les performances individuelles des capteurs  et les avantages mis en avant par les fabricants : facilité d’utilisation par tout un chacun, information simplifiée, coût abordable.

Les résultats de ce nouveau Challenge affichent une nette amélioration de la qualité des microcapteurs participants au concours et de leur capacité à partager leurs données de mesures. Comme lors du précédent Challenge, les microcapteurs examinés se sont particulièrement distingués en matière de mesure de la qualité de l’air intérieur. Des progrès sont notés en air extérieur et en mobilité. Le Challenge a pour la première fois décerné des prix pour des microcapteurs de mesure en air extérieur, dont les performances affichent des améliorations notables (lauréats "Air Extérieur" : Ethera NEMO Extérieur - France et Magnasci SMOGGIE - Roumanie) et pour des microcapteurs individuels portables visant à sensibiliser (lauréat "Air Citoyen" : Magnasci uRADMonitor AIR - Roumanie). 

En revanche, les microcapteurs employés pour effectuer des mesures en mobilité sur des véhicules ou des individus pour caractériser finement l’exposition individuelle, ne présentant toujours pas une justesse de mesure suffisante, due notamment à une trop forte sensibilité à des changements d’environnement, à la variation de l’humidité et de la température, le jury n’a pas pu choisir de lauréat. Les capteurs en kit à assembler soi-même faisaient partie des nouvelles solutions testées lors de cette 3e édition du Challenge. Ils n’ont cependant pas reçu de prix non plus, principalement à cause de problèmes de mise en forme et d’acquisition des données et à une qualité d’assemblage variable rendant leur évaluation difficile.

Chaque microcapteur examiné mesurait un ou plusieurs polluants différents : globalement, la mesure du dioxyde d’azote (NO2) a présenté un haut niveau de performance. La mesure des particules (PM10 et PM2.5) dépend elle beaucoup de l’environnement. La mesure des particules fines (PM2.5) s’est avérée être toujours plus juste que celle des particules (PM10). La mesure des composés organiques volatils (COV), des polluants propres à l’air intérieur s’est révélée globalement décevante. La mesure du dioxyde de carbone (CO2), en air intérieur permettant d’évaluer l’aération des pièces (et  facilitant ainsi la mise en place de mesure de ventilation et de lutte contre la propagation du coronavirus) a montré un haut niveau de précision. La mesure de l’ozone (O3), polluant de l’air responsable des pics de pollution en été, progresse également.

Les lauréats :

•    Capteur multi-polluants avec la meilleure exactitude – Extérieur : KUNAK Air Pro (Espagne)
•    Capteur multi-polluants avec la meilleure exactitude – Intérieur : Rubix POD (France)
•    Citizen Air (toutes catégories) : Magnasci uRADMonitor AIR (Roumanie)
•    Air Extérieur – Surveillance : Ethera NEMO Extérieur (France)
•    Air Extérieur – Sensibilisation : Magnasci SMOGGIE (Roumanie)
•    Air intérieur (toutes catégories) : Ethera Mini XT basic+ (France)
•    Meilleure exactitude pour PM2.5 – Extérieur : Airlabs AirNode (U.K.)
•    Meilleure exactitude pour PM2.5 – Intérieur : Rubix POD (France)
•    Meilleure exactitude pour le NO2 : Envea Cairnet (France)
•    Meilleure exactitude pour O3 : Bettair Static Node MK2 (Espagne)
•    Meilleure exactitude pour le CO2 : Zaack QAI (France)
•    Meilleure exactitude pour les COV : SGS AirSense Omni (France)

Publié le 20/10/2021

Ces projets vous intéressent ? Vous souhaitez y participer ou en créer un nouveau ?